PREMIUM TRAVEL TV. FR

Webzine du Patrimoine en France & à l'International


EXPOSITION "DES ANIMAUX ET DES GENDARMES"  

AU MUSEE DE LA GENDARMERIE NATIONALE DE MELUN

DU 01 FEVRIER 2019  AU 22 SEPTEMBRE 2019

© Texte et photos Eric Bahari, publié le 30 janvier 2019


L'exposition temporaire "Des animaux et des gendarmes" propose d'explorer les relations diverses entre les animaux et les gendarmes dans l'exercice de leur métier.



Vesuve de Brekka, cheval de la Garde Républicaine offert au Président chinois en 2018


Le Musée de la gendarmerie nationale a été créé en 1946. Situé dans l'enceinte de l' Ecole des officiers de la Gendarmerie nationale à Melun, il présente sur des expositions permanentes et des expositions temporaires. La collection du musée est très riche avec des uniformes, coiffures, figurines, armes, insignes, beaux arts, cuivreries, arts populaires, photographies et documents. 

La 1ère salle donne le ton avec une immense vitrine de 18 mètres de long et 8,5 mètres de haut suspendue au dessus des têtes. A l'intérieur, des manequins grandeur nature de gendarmes de différentes époques, à pieds et à cheval, surplombent les visiteurs. 

Différentes salles, avec une très belle scénographie, permettent de mieux connaître l'histoire de la gendarmerie nationale. Des nouveaux objets sont régulièrement exposés en relation avec l'actualité ou en fonction des inovations de la gendarmerie.





 Le  timbalier de la Garde Républicaine dirige son cheval avec des rênes de pieds


L'exposition se divise en 3 grandes parties :


La 1ère partie s'intéresse aux animaux nécessitant l'intervention des gendarmes. En effet, les gendarmes protègent la population contre les animaux dangereux. Une gravure montre un gendarme tirant sur un taureau furieux. Une photo évoque la participation aux battues au loup dont la dernière impliquant la gendarmerie eu lieu en 1954. Plus proche de nous, le respect de l'interdiction des lieux de baignades dangereuses comme avec les attaques de requins sur l'île de la Réunion fait partie des missions de la gendarmerie.

Les animaux peuvent également avoir besoin d'être protégés. C'est notamment le cas lorsqu'ils sont maltraités ou qu'ils font l'objet de trafic ou de vol. Le gendarme combat également le braconnage que ce soit à la chasse ou à la pêche. Il veille à faire respecter la réglementation en vigueur dans ces domaines.





  
Mannequin de cheval en papier mâché créé par Louis Auzoux en 1842 afin d'éduquer les militaires à l'anatomie du cheval


La 2ème partie concerne les animaux auxiliaires des gendarmes. Les chevaux ont longtemps servi de moyen de locomotion avant la bicyclette ou les véhicules. Aujourd'hui, des sections équestres sont en poste à la Garde républicaine mais également dans certaines gendarmeries départementales ou de l'air. 

Le chien est également un auxiliaire précieux du gendarme. Il est devenu un expert dans la recherche de personnes, traces de sang, explosifs, stupéfiants ou assaut contre un agresseur.

Les insectes sont aussi très utiles dans le cadre des enquêtes scientifiques de l'IRCGN, Institut de recherche Criminelle de la Gendarmerie nationale puisqu'ils permettent de dater la mort d'un individu voir notre article sur les sciences du crime.

D'autres animaux sont plus inattendus comme le mulet utilisé dans les départements et territoires d'Outre-Mer, les éléphants en Indochine ou les dromadaires en Afrique du Nord.  Adaptés au terrain et aux conditions climatiques, ils permettent de remplir de nombreuses missions.



Exposition "Des Animaux et des Gendarmes", le dromadaire des unités méharistes d'Afrique du Nord


La 3ème partie évoque la présence des animaux comme éléments de représentation.









Des documents visuels illustrent différents exemples de cette représentation :


Une huile sur toile de Jacques-Raymond Brascassat de 1827 dépeint la girafe Zarafa offerte par le roi Méhémet-Ali d'Egypte à Charles X. Les gendarmes ont été chargés de l'escorter pendant son parcours. 


Une photo émouvante montre le gendarme Godefroid avec son chien Gamin tués pendant la guerre d'Algérie. 


Une vidéo présente Vésuve de Brekka, un cheval de tête d'escadron hongre bai offert par la France au Président chinois en janvier 2018.


L'humour est également présent grâce à des extraits de film, chansons, caricatures, etc.




Site officiel du Musée de la Gendarmerie : Cliquez ici